Espoir 18 lauréate du PPD 2019 pour son action de lutte contre la radicalisation violente « Radicalisons la prévention Capsules vidéo de discours alternatifs sur la radicalisation »


56140464_662466817543039_7821438116656316416_n

L’association Espoir 18 est lauréate de la 10ème édition du Prix Prévention de la Délinquance catégorie « Prévention de la radicalisation violente » décerné par Le Forum Français pour la Sécurité Urbaine (FFSU) le 21 mars 2019 à l’occasion de la clôture des Assises de la sécurité des territoires. Le prix vient récompenser son action innovante menée avec des jeunes et des familles « Radicalisons la prévention : Capsules vidéo de discours alternatifs sur la radicalisation ».

Des capsules vidéo faites par les jeunes pour les jeunes

L’association Espoir 18 a réalisé de mai 2017 à novembre 2018 des vidéos de discours alternatifs sur la radicalisation avec des jeunes âgés de 16 à 25 ans des quartiers prioritaires et des zones de sécurité prioritaires du 18 et 19ème arrondissements parisiens. Les projections se poursuivent aujourd’hui. Plus d’une centaine de jeunes et une vingtaine de familles ont participé au projet.

Le projet s’est déroulé en quatre phases : sensibilisation, préparation, réalisation et restitution. Espoir 18 a mené des formations, créé un espace de discussion, mis en place des ateliers artistiques et thématiques, organisé des rencontres avec des experts et des projections suivies de débats, emmené les jeunes assister à des projections de films sur la radicalisation violente…

Une fois les vidéos finalisées, des projections-débats ont été organisées. Les vidéos ont été présentées à de multiples acteurs tels que la préfecture de région de Paris, les acteurs sociaux et de la prévention.

Un savoir-faire pour des résultats probants

Espoir 18 agit depuis longtemps pour la prévention de la radicalisation violente. Elle a une expérience importante dans la mise en place de projets artistiques et culturels, un savoir-faire pour mener des projets sur des thématiques sensibles et une approche transversale dans le traitement des sujets. Une pédagogie spécifique a été développée depuis plusieurs années : pairémulation, équipe pluridisciplinaire, horaires d’ouvertures tardifs.

Les jeunes et familles mobilisés ont considérablement évolué dans leur posture. Ils ont acquis des connaissances sur le sujet et évolué dans leurs discours. Ils sont aujourd’hui dans une posture d’ambassadeurs auprès des autres jeunes du quartier.

Une équipe pluridisciplinaire mobilisée

Pour mener à bien ce projet, Espoir 18 a formé une équipe pionnière composée d’un anthropologue, d’un spécialiste de la radicalisation, d’un vidéaste et de responsables associatifs, d’acteurs de terrain de longue date.

Les jeunes ont été encadrés par des intervenants expérimentés sur la thématique de la radicalisation violente et sur l’aspect technique et artistique. Ils ont bénéficié des conseils d’intervenants extérieurs : Rachid Benzine, islamologue ; Pap N’diaye, historien ; Pierre Conesa, haut-fonctionnaire, spécialiste en géopolitique ; Pablo Madriaza, chercheur ; Latifa Ibn Ziaten, directrice de l’association Iman … Farid Abdelkrim, écrivain et metteur en scène, a accompagné le projet dans son intégralité.

Le travail s’est déroulé en co-construction avec les partenaires institutionnels : Etat, collectivités territoriales, Caisse des Allocations Familiales…

Prix Prévention de la Délinquance : valoriser des actions innovantes

Le Prix prévention de la Délinquance est organisé par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine depuis 2008. Il a pour objectif de recenser et valoriser les actions de prévention de la délinquance menées par les acteurs de la sécurité urbaine, à tous les niveaux de gouvernance territoriale. Chaque année, des actions exemplaires et innovantes sont récompensées par un jury de professionnels.

Le jury pour la catégorie « Prévention de la radicalisation violente » était composé de Manuel Comeron, référent radicalisme de la Ville de Liège (Belgique) ; Quentin Degrave, Doctorant préparant une thèse sur la radicalisation violente et chargé de mission sécurité au Conseil départemental du Val d’Oise ; Elizabeth Johnston, Déléguée générale du FFSU ainsi qu’Agathe Lescure, Conseillère municipale déléguée à la prévention de la délinquance à la mairie de Montreuil, membre du comité exécutif du FFSU. Retrouvez une sélection des projets candidats au PPD 2019 distingués par le jury dans le recueil du Prix.