Formations thématiques à Paris et dans les territoires


Interlocuteurs privilégiés des habitants, les élus locaux, leurs collaborateurs et leurs partenaires jouent un rôle incontournable en matière de prévention de la délinquance. Bien accompagnés et mieux formés, élus et professionnels conduisent des politiques publiques plus efficientes. Fort de plus de 20 ans d’expérience en matière de sécurité urbaine, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a formé plusieurs centaines d’élus et de techniciens.

>>> Organisme de formation depuis plus de 25 ans, le FFSU est agréé pour la formation des élus locaux

Nos formations s’adressent à un public large et varié regroupant l’ensemble des acteurs de la prévention et de la sécurité : élus, coordonnateurs prévention-sécurité, policiers municipaux, représentants de l’Etat (police, gendarmerie, justice, délégués du Préfet), de la prévention spécialisée, de la médiation, associations spécialisées, bailleurs, transporteurs, entreprises privées de sécurité…

  • Favoriser les échanges de savoirs et d’expériences
  • Renforcer les capacités et connaissances des acteurs locaux
  • Accompagner dans la définition des stratégies de prévention de la délinquance et de sécurité urbaine
  • Conseiller et outiller pour l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation d’actions et de dispositifs

Nos formations allient apports théoriques et pratiques. Elles vous proposent :

  • Une mise en perspective des thématiques abordées par l’apport de la recherche en sociologie, en science politique et en droit
  • Des temps de débats entre pairs et avec des intervenants de haut niveau
  • Des outils méthodologiques adaptés à vos besoins
  • Des présentations de pratiques locales desquelles vous inspirer (françaises et d’autres pays européens).

Conçues et animées par l’équipe technique du FFSU, les formations du Forum sont dispensées par des professionnels et chercheurs, spécialistes des questions de sécurité urbaine.

Les formations à Paris ont lieu dans nos locaux situés au 10 rue des Montibœufs, dans le 20ème arrondissement.

Nous vous invitons à consulter la rubrique “Les formations dans les territoires” pour avoir le détail des autres lieux de formation (informations à venir prochainement)

Repérer et prévenir les phénomènes (pré-)prostitutionnels chez les jeunes, 20 février 2020

Les pratiques pré-prostitutionnelles sont un phénomène en expansion chez les jeunes alors que l’intérêt pour celui-ci est une préoccupation publique récente.
Cette formation vous apportera des éléments de connaissance et des outils de prévention sur ce phénomène encore méconnu mais qui inquiète les acteurs locaux. Ces derniers observent le développement accéléré des pratiques pré-prostitutionnelles qui entraînent une mise en danger des jeunes qui y ont recours, une exposition à la violence ainsi que des conséquences sociales, psychologiques ou encore sanitaires.

Élaborer et mettre en œuvre sa stratégie locale de sécurité et de prévention de la délinquance, le 28 mai 2020

Fort d’une expérience de plus de vingt ans d’accompagnement des collectivités territoriales dans la mise en oeuvre de leurs politiques locales de sécurité, le FFSU présentera lors de cette formation les recommandations et outils pour l’élaboration d’un diagnostic et d’une stratégie partenariale ainsi que les enjeux de partenariat entre les collectivités locales et l’État (la stratégie nationale de prévention de la délinquance sera prise en compte). Types de données à recenser, outils de recueil et d’analyse, partenaires à mobiliser, indicateurs de suivi et d’évaluation, autant d’éléments qui seront présentés et mis en pratique à travers des études de cas.

Internet, réseaux sociaux et numérique : construire une stratégie de prévention, le 25 juin 2020

Le développement des technologies de communication et d’information a un impact sur les relations entre individus, les pratiques délinquantes, les conduites à risques des jeunes et les politiques de prévention. Cette formation apportera des éléments de compréhension sur les usages des réseaux sociaux et des technologies, notamment par les jeunes, sur les dangers mais également les opportunités offertes par ces  outils. Des actions d’éducation numérique, de prévention via les réseaux sociaux, de mise en capacité des jeunes, seront présentées.

>>> Cette année, le FFSU vous propose deux thématiques en option. Signalez-nous votre intérêt pour l’une ou plusieurs de ces thématiques avant le mois de juin et nous organiserons la formation dès que nous aurons un minimum de 10 personnes intéressées.

Réduction des risques et trafics : Comment prévenir l’entrée des jeunes dans les trafics ? – Second semestre

Comment empêcher que des jeunes deviennent acteurs du marché de la drogue et comment les aider à en sortir ? Quelles alternatives leur proposer ? Comment augmenter les capacités de résistance de la population ? Quel soutien apporter aux professionnels des quartiers touchés par le trafic ? Autant de questions qui seront abordées avec des experts et des acteurs locaux qui partageront les enseignements de leurs expériences afin d’offrir des pistes de réflexion et d’actions pour mener une politique offrant une alternative à l’emprise des réseaux de trafic et à la violence.

Prévention de la délinquance et co-éducation – Second semestre

Les politiques de prévention de la délinquance se sont largement saisies de la thématique du soutien à la parentalité, considérant que les comportements délinquants ou dits « incivils » des très jeunes ou des adolescents pouvaient être attribués à une faiblesse ou des difficultés d’exercice de l’autorité parentale. Le Forum vous propose d’analyser les enjeux liés à l’éducation et à la parentalité en matière de prévention de la délinquance en termes de co-éducation (éducation partagée entre les différentes instances de socialisation de l’enfant et du jeune) et du rôle des villes dans celle-ci. Des outils et dispositifs issus d’expériences françaises et européennes vous seront présentés.

Comprendre, mesurer et répondre au sentiment d’insécurité des citoyens – Septembre 2020

Que sait-on aujourd’hui sur le sentiment d’insécurité ? Quelles sont ses composantes et de quelle façon pèse-t-il sur le bien-être des personnes, leur perception du cadre de vie et des politiques publiques menées ? Comment peut-on le mesurer au niveau local pour mieux l’appréhender et pouvoir l’intégrer dans sa politique de sécurité ?

La matinée de cette formation apportera des éléments de compréhension sur le sentiment d’insécurité ainsi que des outils pour le mesurer (enquêtes de victimation, enquête auprès des acteurs de proximité, marche exploratoire, Eurobarometer,…), adaptés aux collectivités locales.  L’après-midi aura pour ambition de faire travailler collectivement les participants autour des enjeux de résorption du sentiment d’insécurité chez le citoyen, en utilisant notamment des méthodes d’animation et des états de l’art issus du projet européen CCI (Cutting crime impact – réduire la petite délinquance).

Espace public et sécurité – Octobre 2020

Être et se sentir en sécurité dans l’espace public est une demande forte des citoyens. Lieu du vivre ensemble, l’espace public est aussi touché par des phénomènes d’incivilité et de délinquance ou des tensions d’usage qui impactent la sécurité des habitants.

La formation « Espace public et sécurité » vous fournira des éléments de compréhension du concept de prévention de la délinquance par l’urbanisme et la planification urbaine (PC-UPU), qui vise à incorporer des mesures d’architecture, de planification et de gestion dans les projets urbains qui sont destinés à prévenir la criminalité et réduire le sentiment d’insécurité.

Au-delà, la formation s’intéressera également à l’animation des espaces publics pour en faire des lieux sûrs et accueillants répondant aux besoins de toutes les catégories de population. Vous bénéficierez de conseils, d’outils et d’exemples de pratiques pour vous aider à renforcer la sécurité de vos espaces publics.

logo_colors
UE flag

Le projet CCI est financé à 100% par le Horizon 2020 Security Research Programme de la Commission européenne

Contact :

Emilie Petit, Déléguée générale adjointe FFSU : petit@ffsu.org / 01.40.64.49.13

Axel Omgba, Chargé de mission : omgba@ffsu.org / 01.40.64.49.04

Une formation prise en charge pour les élus par le droit individuel à la formation (DIF)
Depuis début 2017, tous les élus locaux dispose d’un droit individuel à la formation (DIF). Ce droit permet de financer toutes les formations utiles aux élus dans l’exercice d’un mandat. Il permet également de participer à des formations nécessaires à leur réinsertion professionnelle à l’issue de ce mandat. Le droit individuel à la formation fixe une limite de 20h par an. La gestion relève de la Caisse des Dépôts.
Le FFSU dispose de l’agrément pour la formation des élus. Les formations proposées sont sont éligibles au droit individuel à la formation selon les critères de la Caisse des Dépôts.