Formations thématiques

Interlocuteurs privilégiés des habitants, les élus locaux, leurs collaborateurs et leurs partenaires jouent un rôle incontournable en matière de prévention de la délinquance. Bien accompagnés et mieux formés, élus et professionnels conduisent des politiques publiques plus efficientes. Fort de plus de 20 ans d’expérience en matière de sécurité urbaine, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a formé plusieurs centaines d’élus et de techniciens.

>>> Organisme de formation depuis plus de 25 ans, le FFSU est agréé pour la formation des élus locaux

Nos formations s’adressent à un public large et varié regroupant l’ensemble des acteurs de la prévention et de la sécurité : élus, coordonnateurs prévention-sécurité, policiers municipaux, représentants de l’Etat (police, gendarmerie, justice, délégués du Préfet), de la prévention spécialisée, de la médiation, associations spécialisées, bailleurs, transporteurs, entreprises privées de sécurité…

public-cible
objectif
  • Favoriser les échanges de savoirs et d’expériences
  • Renforcer les capacités et connaissances des acteurs locaux
  • Accompagner dans la définition des stratégies de prévention de la délinquance et de sécurité urbaine
  • Conseiller et outiller pour l’élaboration, la mise en œuvre et l’évaluation d’actions et de dispositifs

Nos formations allient apports théoriques et pratiques. Elles vous proposent :

  • Une mise en perspective des thématiques abordées par l’apport de la recherche en sociologie, en science politique et en droit
  • Des temps de débats entre pairs et avec des intervenants de haut niveau
  • Des outils méthodologiques adaptés à vos besoins
  • Des présentations de pratiques locales desquelles vous inspirer (françaises et d’autres pays européens).
agile
guru

Conçues et animées par l’équipe technique du FFSU, les formations du Forum sont dispensées par des professionnels et chercheurs, spécialistes des questions de sécurité urbaine.

Les formations ont lieu dans nos locaux situés au 10 rue des Montibœufs, dans le 20ème arrondissement de Paris, si le contexte sanitaire le permet (dans le cas contraire la date sera conservée mais la formation se tiendra en ligne).

location (1)

Contact :

Amina Milin – Responsable formation

milin@urbansecurity.org

Nouvelles formes de délinquance, nouveaux acteurs et dispositifs, innovations sociales et technologiques : depuis la loi du 5 mars 2007, de nouveaux défis et de nouvelles pratiques sont apparues, nécessitant une adaptation des stratégies nationales et locales, de la législation en vigueur et des outils de co-production.

Fort d’une expérience de trente ans d’accompagnement des collectivités territoriales dans la mise en œuvre de leurs politiques locales de sécurité, le FFSU souhaite offrir aux participants les outils et connaissances nécessaires pour animer leur partenariat et leur stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance.

Les professionnels participant à cette formation pourront bénéficier d’échanges d’expériences et de conseils pratiques autour des questions liées notamment à la mise en œuvre et à l’évaluation de leur STSPD, au travail en transversalité et à la mobilisation de partenaires multiples et variés, à l’animation de leurs instances de travail dans le cadre du CLSPD, ainsi qu’à l’élaboration de leur diagnostic local de sécurité et de prévention de la délinquance.

Contenu 

content
  • Méthode pour l’élaboration d’un diagnostic local de sécurité et d’une stratégie territoriale de sécurité et prévention de la délinquance
  • Conseils pour la mise en œuvre quotidienne de la STSPD : organisation des instances de travail, animation du partenariat pour l’Adhésion et l’implication des parties prenantes à la STSPD, dont les citoyens
  • Evaluer et communiquer sur les résultats de sa STSPD

La délinquance des mineurs est une préoccupation importante des acteurs locaux et un axe fort de la stratégie nationale de prévention de la délinquance. La prise en charge de la délinquance juvénile nécessite de travailler avec un panel large d’acteurs allant des acteurs socio-éducatifs jusqu’aux acteurs de la chaîne pénale.

Aussi, il est important de coordonner les réponses de prévention de la délinquance avec les politiques publiques d’accompagnement à la parentalité, d’aide sociale à l’enfance ou encore de réussite éducative.

A travers cette formation, le FFSU vous propose d’analyser les liens entre co-éducation et prévention de la délinquance, de mieux appréhender le rôle des différents partenaires à mobiliser ainsi que les outils et instances de travail existants (groupe de suivi des mineurs, rappel à l’ordre, prévention par les pairs…).

Contenu 

content
  • Les outils à disposition du Maire pour la délinquance des mineurs
  • Le suivi individualisé des mineurs, l’échange d’informations confidentielles
  • Des conseils pour coordonner les actions de la STSPD avec les dispositifs de réussite éducative, d’accompagnement à la parentalité

Le FFSU est partenaire du projet Secu4All. Ces formations ne sont pas ouvertes au public. Elles sont réservées aux partenaires du projet. Une série de podcasts sur la sécurité des espaces publics (en anglais) a été produite dans le cadre de Secu4All :

Cette série de podcasts (en anglais) donne un aperçu des risques et menaces actuels pour les espaces publics dans les villes européennes, ainsi que des moyens de les aborder et de les atténuer. Après une brève introduction sur cette thématique, nous explorons : l’évaluation de la vulnérabilité – la planification, l’aménagement et la gestion des espaces urbains – la communication de crise – les technologies pour la sécurité dans les espaces publics.

 

Les espaces publics et la sécurité urbaine

Les espaces publics sont par excellence des lieux d’échange, de culture, de commerce, de loisirs ou encore d’expression politique, toutes qualités propres à la ville.

De plus, de par leur nature ouverte et par leur fréquentation élevée, ils peuvent être exposés à un certain nombre de menaces. Le lien entre les espaces publics et la sécurité a été central dans les travaux de l’Efus depuis sa création en 1987.

Dans son Manifeste Sécurité, Démocratie et Villes 2017, l’Efus observe que « l’aménagement, la gestion et l’animation des espaces publics ont un impact sur la sécurité et le sentiment d’insécurité ».

Le projet Secu4All vise à renforcer les capacités des collectivités territoriales en leur apportant des connaissances théoriques et des outils pratiques afin d’assurer la sécurité des espaces publics et la protection des cibles vulnérables.

Des programmes de formation spécifiques ont été développés dans quatre domaines :

  • Évaluation de la vulnérabilité contre les risques potentiels
  • Planification, aménagement et gestion des espaces urbains
  • Communication de crise
  • Technologies innovantes pour la sécurité des espaces publics

Cette formation a pour objectif de favoriser l’échange de pratiques prometteuses et de méthodologies d’apprentissage innovantes. A son issue, les participants pourront identifier des insuffisances afin de garantir la capacité des collectivités territoriales à réagir rapidement et de manière adéquate en cas d’incidents menaçant les espaces publics.

Dans le premier podcast, nous discutons avec Vivian Gravenberch de l’Institut néerlandais pour la technologie, la sûreté et la sécurité (Dutch Institute for Technology, Safety & Security, DITSS) du lien entre la vulnérabilité et les espaces publics dans le domaine de la sécurité urbaine.

En effet, avant de pouvoir assurer la sécurité des espaces publics, il est important de connaître les vulnérabilités en effectuant leur évaluation.

Comment définir la vulnérabilité ? Et comment l’identifier et l’évaluer ? Qui doit prendre les décisions basées sur l’évaluation ? Comment accroître la résilience des espaces publics ? Et qu’en est-il du sentiment d’insécurité ?

Ressources (en anglais) :

Dans le deuxième podcast, Paul van Soomeren et Kaya-Malin Franke de DSP-groep, un institut indépendant de recherche politique et d’innovation sociale, répondent à des questions telles que : Comment définissez-vous la sécurité ? Pourquoi les gens se sentent-ils en insécurité dans les espaces publics ?  Qu’est-ce que CPTED (CP-UDP) ? Et comment cette approche peut-elle réduire la perception de l’insécurité ?

Ressources (en anglais) :

Dans le troisième podcast, Christina Karafylli de KEMEA, le Centre hellénique d’études de sécurité, répond aux questions suivantes : A quoi doit ressembler une équipe de communication de crise ? Comment une équipe de communication de crise doit-elle se préparer à une crise ? Quels sont les éléments clés de la communication pendant et après une crise ? Comment s’assurer que la communication est cohérente, qu’elle s’appuie sur des faits vérifiés et qu’elle est coordonnée ?

Ressources (en anglais) : 

Dans le quatrième podcast, Francisco Javier Castro, professeur adjoint et chercheur au Centre de recherche Crimina pour l’étude et la prévention du crime, Maguelone Laval, et Giacomo Bianchi, responsables de projet à l’EOS, l’Organisation européenne pour la sécurité, répondront à des questions suivantes : La technologie peut-elle contribuer à rendre les espaces publics plus sûrs ? Quelles menaces peuvent être prévenues ou détectées par la technologie ? Quels sont les principaux défis pour les autorités locales lorsqu’elles adoptent la technologie pour protéger leurs espaces publics ? Comment gérer les problèmes éthiques que l’utilisation de la technologie peut entraîner ? La technologie pour plus de sécurité et de sûreté l’emporte-t-elle sur le droit à la vie privée ?

 

Ressources (en anglais) :

Une formation prise en charge par le droit individuel à la formation des élus (DIFE) ou par votre collectivité 
  • Tous les élus locaux disposent d’un droit individuel à la formation (DIFE). Ce droit permet de financer toutes les formations utiles aux élus dans l’exercice d’un mandat, dans la limite de 20h par an. Le décret no 2020-942 du 29 juillet 2020 relatif au droit individuel à la formation des élus locaux ouvre la possibilité pour les membres du conseil municipal d’acquérir et d’utiliser leur crédit annuel de vingt heures au titre du droit individuel à la formation au début de chaque année de mandat.
  • Les formations proposées sont éligibles au droit individuel à la formation selon les critères de la Caisse des Dépôts.
  • Il est également possible de se faire financer cette formation directement par votre collectivité.
Le FFSU dispose d’un agrément pour la formation des élus délivré par le Ministère de la Cohésion des territoires et des relations avec les collectivités territoriales.
Retrouvez toutes les informations officielles sur le financement de la formation des élus locaux : Le droit à la formation des élus
Pour votre information, une formation est obligatoirement organisée au cours de la première année de mandat pour les élus ayant reçu une délégation.

Contact :

formation@ffsu.org / 01.40.64.49.00