Nos positions


Livre blanc 2

Le livre blanc pour la sécurité des territoires, publié en septembre 2019, comprend des préconisations sur des thématiques variées et porte des idées fortes pour un nouvel élan dans le champ de la prévention de la délinquance.

Les préconisations qui y sont abordées portent sur des problématiques au cœur des préoccupations des citoyens et collectivités locales telles que les relations police-population, les violences faites aux femmes ou encore le trafic de stupéfiants.

Il a vocation à contribuer aux débats, à servir d’inspiration pour le Gouvernement, les élus nationaux et locaux. Il s’appuie sur les propositions concrètes des acteurs de terrain, élus, acteurs associatifs et représentants institutionnels recueillis lors des Assises de la sécurité des territoires mais également sur des travaux menés de longue date par le FFSU.

assises

Nouvelles formes de délinquance, nouveaux acteurs et dispositifs, innovation sociales et technologiques : depuis 2007, de nouveaux défis et de nouvelles pratiques sont apparues et nécessitent une adaptation de la législation en vigueur et des outils de co-production.

C’est pourquoi le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a lancé les Assises de la sécurité des territoires, en s’appuyant sur la série de propositions élaborée en 2017. Il y a recueilli les points de vue et les propositions concrètes des acteurs de terrain, élus, acteurs associatifs et représentants institutionnels lors d’ateliers et événements, territorialisés ou thématiques. Un livre blanc pour la sécurité des territoires, s’appuyant sur ces propositions, a été publié en septembre 2019.

Manifeste FR

Le Manifeste

Les valeurs et les principes qui fondent l’action des membres de l’Efus et du FFSU sont rassemblés dans le « Manifeste des Villes : Sécurité, Démocratie et Villes ». Par ce Manifeste, les responsables locaux revendiquent le choix de la prévention «comme une option rationnelle et stratégique bénéficiant du meilleur rapport coût- bénéfice » et comme une application intelligente de la loi pénale. La prévention doit être privilégiée afin de « garantir aux générations futures la sécurité comme droit fondamental et élément indispensable de la qualité de vie dans la ville ». Ils demandent aussi à ce que la participation des citoyens devienne un principe transversal des politiques de sécurité. Ils appellent à une pleine participation de la jeunesse « trop souvent stigmatisée et victime de violences » ainsi que « la promotion du droit des femmes et de l’égalité entre les sexes. »

En adhérant à l’Efus et au FFSU, les collectivités marquent leur engagement en faveur de ces principes.

Le Manifeste est renforcé par les résolutions adoptées par le Comité exécutif. Ces résolutions permettent de faire entendre la voix des élus locaux auprès du gouvernement et du parlement.

Le Comité exécutif a adopté les résolutions suivantes :

Communiqués de presse :