PrixPrev 2021

2021 – Mobilités et Sécurité

L’édition 2021 du PrixPrev est consacrée au thème Mobilités et Sécurité. La mobilité des personnes est un élément incontournable des politiques territoriales : elle fait partie intégrante des conditions de vie des habitants et contribue à leur qualité lorsqu’elle est adaptée aux besoins.

La mobilité peut générer des risques, un sentiment d’insécurité et des comportements déviants : accidents, insultes, harcèlements, agressions, peurs, dégradations, etc. Les habitants ont une exigence de sécurité dans leur mobilité qui dépend de leurs usages (festif, professionnel,…), de la temporalité (jour, nuit), de leurs capacités et vulnérabilités.

Picto mobilités 2

Répondre à ces enjeux nécessite d’associer les acteurs de la mobilité au continuum de la sécurité. Ces derniers peuvent contribuer à la sécurité, au sein d’un partenariat entre les acteurs publics et privés pour apporter des réponses aussi bien en matière de prévention que de sanction. Des initiatives existent déjà et méritent d’être valorisées pour inspirer d’autres territoires et acteurs. La sécurité des mobilités est un terrain d’expérimentation et d’innovations sociales et technologiques qui est à encourager, à analyser et qui pourront inspirer l’ensemble des politiques de sécurité.

La sécurité est une composante des politiques de mobilité autant que les mobilités sont un champ d’activité des politiques de sécurité. Nous avons choisi d’inscrire le PrixPrev au cœur de cette réciprocité pour valoriser les actions locales entreprises à la fois par les professionnels de la sécurité et par les acteurs de la mobilité. Nous souhaitons des mobilités de demain sûres pour tous, qui respectent un équilibre entre la prévention, la sanction et les libertés fondamentales.

Les lauréats 

logo_1laureat
Capture1
Capture3
Capture4

SYTRAL et Keolis Lyon

Stratégie territoriale de sécurité et de prévention de la délinquance pour le réseau des Transports en Commun Lyonnais (TCL)

La stratégie de sécurité et de prévention de la délinquance pour le réseau TCL vise à coordonner les partenaires afin de renforcer la sécurité des transports en consolidant l’existant tout en innovant autour d’un équilibre entre prévention et sécurité des personnes. Ce dispositif partenarial est porté par le SYTRAL et Keolis Lyon. Il est signé par des partenaires étatiques (préfet de Région, procureur de la République, inspecteur d’Académie), la Métropole de Lyon et les maires des 9 plus grandes communes de la métropole. La stratégie comporte 32 actions.

 

Objectifs :

  • Renforcer la sécurité des transports à partir de l’engagement de tous les acteurs et sur la qualité du partenariat ;
  • Sacraliser les actions indispensables à la prévention et à la sécurité des personnes ;
  • Consolider les actions qui donnent des résultats satisfaisants ;
  • Renouveler et porter des actions innovantes au service de la sécurité et de la mobilité pour tous

Le mot du jury :

En récompensant cette action, le jury souhaite mettre en avant une démarche globale initiée par le Sytral et Keolis Lyon en matière de sécurité et de prévention de la délinquance, tout à fait transposable à d’autres territoires. Sur la base d’une stratégie nationale, le réseau lyonnais a décliné une stratégie complète réunissant un riche partenariat, une première en France. Autour de 32 actions, le jury salue l’équilibre de la stratégie entre sanction et prévention ainsi que la volonté d’évaluer les programmes existants.

Fiche de pratique

logo UD
Capture
PREF_Pas_de_calais_CMJN

CIDFF 62 et Union nationale des taxis 62

Faciliter la mobilité des femmes victimes de violences conjugales

Une convention départementale a été signée entre la Préfecture, l’Union départementale des CIDFF du Pas-de-Calais, l’Union nationale des taxis, la Direction départementale de la sécurité publique et le groupement de gendarmerie du Pas-de-Calais.
Une victime, sans solution de mobilité, fait état auprès d’un prescripteur (association d’aide aux victimes, gendarmerie, police) d’une nécessité de déplacement. L’Union nationale des taxis est saisie et la course peut être effectuée immédiatement ou à date fixe si nécessaire. Elle est ensuite payée par l’Union départementale des CIDFF du Pas-de-Calais. L’ensemble des chauffeurs de taxis sera prochainement sensibilisé au phénomène des violences.

 

Objectifs :

  • Faciliter un acheminement en urgence vers une solution d’hébergement ou de mise à l’abri ;
  • Faciliter un transport à des fins d’expertise médicale relative à la médecine légale pour qualifier une infraction et déterminer une incapacité temporaire de travail ;
  • Permettre le transport sur une convocation judiciaire pour laquelle la victime doit pouvoir faire valoir ses droits ;
  • Permettre la prise de plainte, en gendarmerie, commissariat ou centre hospitalier.

Le mot du jury :

Le jury salue une action destinée à un public particulièrement vulnérable : les femmes et les enfants victimes de violences conjugales et/ou intrafamiliales. Il souligne la dimension originale de cet accompagnement des victimes et son caractère très concret. Le porteur a su mobiliser un partenariat dense à la fois auprès des partenaires institutionnels de la sécurité et auprès d’acteurs privés (des compagnies de taxis). Le jury soutient cette expérimentation ; la mobilité est un axe de travail d’une stratégie de prévention des violences faites aux femmes et intrafamiliales.

Fiche de pratique

Capture (1)

Association de soutien à la fondation des Femmes

Stand up 

Stand Up est un programme international de formations lancé par L’Oréal Paris, l’organisation non-gouvernementale Hollaback! et déployé en France par la Fondation des Femmes. Il a pour but de sensibiliser et former le plus grand nombre à intervenir en toute sécurité lorsqu’il est victime ou témoin de harcèlement sexiste et sexuel dans les lieux publics. Il s’agit aussi de visibiliser la problématique du harcèlement sexiste et sexuel dans l’espace public de façon large, grâce à la communication autour du programme.

 

Objectifs :

  • Former à la méthode des 5D confectionnée par Hollaback! Distraire, Diriger, Dialoguer, Documenter et Déléguer. Chacune de ces actions sert à réagir en toute sécurité lors d’une situation de harcèlement dans un lieu public, qu’on soit victime ou témoin.
  • Diffuser des vidéos pour comprendre et être en mesure d’appliquer cette méthode ;
  • Appliquer les 5D dans des ateliers pratiques, où chacun est invité à participer.

Le mot du jury :

Le jury souligne l’importance d’agir sur le harcèlement de rue qui peut générer des stratégies d’évitement et contraindre la mobilité des victimes. Le jury apprécie la simplicité d’un dispositif de grande ampleur qui s’adresse à tous, victimes et témoins, et peut être facilement dupliqué. Il encourage l’intégration de ce type de dispositif dans les écosystèmes locaux autour de la prévention des violences faites aux femmes et la sécurité des espaces publics.

Fiche de pratique

Avec le soutien de :

NOUS CONTACTER

Paul Devulder, chargé de mission, devulder@ffsu.org Tél. : 01 40 64 49 13