Prix Prévention de la Délinquance


Créé en 2008, le Prix Prévention de la Délinquance (PPD) est un évènement incontournable de la prévention en France. Organisé par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine (FFSU), il nourrit l’ambition de donner une visibilité nationale à vos actions locales.

Tous les acteurs qui s’inscrivent dans une démarche préventive sont invités à concourir. Le prix récompense les pratiques de prévention mises en œuvre depuis au moins un an. Les dossiers sont examinés par un jury composé d’experts et de professionnels exerçant dans le domaine de la prévention de la délinquance.

Le Prix Prévention de la Délinquance permet aux candidats d’impulser une dynamique nouvelle dans le champ des politiques publiques nationale et locale de prévention, de donner une visibilité aux actions efficaces menées à tous les niveaux de gouvernance territoriale et de promouvoir son action en France.

En partenariat avec le Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus), le Forum peut également donner une visibilité européenne à vos projets.

Visuel V1 2020

Ouvert à tous les acteurs contribuant à la prévention de la délinquance, les candidats de cette année incarnent la diversité des organisations impliquées. L’édition 2020 nous permet notamment de saluer le rôle indispensable des associations puisqu’elles représentent la majorité des porteurs de projets (51,5%) qu’elles soient locales ou d’envergure nationale. Les collectivités territoriales ont largement contribué également (42,5%) et le Ministère de l’Intérieur complète le panorama (6,5%).

Les actions soumises aux jurys ont permis d’aborder les thématiques dans leur globalité, de la prévention primaire à la prévention de la récidive. Elles témoignent de l’intérêt de l’approche locale, d’actions construites à partir d’une identification précise des besoins des habitants et des ressources existantes. Elles illustrent également l’engagement des acteurs de terrain pour consolider la prévention de la délinquance au sein des politiques de sécurité.

Le choix des lauréats s’est avéré riche en échanges. La diversité des membres des jurys (universitaires, représentants institutionnels, élus locaux) a permis de croiser des approches et regards variés pour in fine s’accorder sur les actions distinguées. Le Prix est un moyen de récompenser l’engagement et la créativité des acteurs locaux de la prévention. Il joue un rôle politique en ce qu’il permet de visibiliser des problématiques jusqu’ici trop peu traitées dans l’action publique.

noun_Arrow_2840970

Catégorie « Amélioration des relations police-population »

Direction-Departementale-de-la-Securite-Publique-de-la-Charente-Maritime-DDSP_large
police

La DDSP 17 met en place d’une Antenne de Police Mobile. Il s’agit d’un lieu itinérant créé pour la population et qui s’adapte à ses besoins. Plus particulièrement, il vise à :

  • améliorer l’accueil du public ;
  • innover par une réponse moderne alliant la proximité et le numérique ; 
  • proposer un espace d’échange connu et reconnu du public pour des conseils de proximité ; 
  • renforcer la prévention et la connaissance par les citoyens des démarches comme la pré-plainte, les procédures dématérialisées, etc

Le mot du jury

Le jury a mis en avant une démarche de la police nationale qui se met au service du public, va à la rencontre des habitants et aborde de nombreuses problématiques du quotidien. Cette démarche fondamentale devrait être plus souvent au cœur des pratiques de la police nationale mais reste encore assez rare, c’est pourquoi le jury a souhaité encourager cette action. Il a souhaité également souligner l’intention de la DDSP de Charente-Martime de questionner leur rapport avec la population, partant d’un diagnostic et se donnant les moyens d’être évaluée.

Catégorie « Amélioration des relations police-population »

police

Sur la base d’un groupe de travail dédié à l’amélioration du vivre ensemble, la Ville a mené des activités pour améliorer les relations police-populations :

  • Des débats entre partenaires sous la supervision d’un chercheur ;
  • 3 scènes théâtrales créées collectivement avec une compagnie de théâtre, théâtre forum ;
  • Jeu de piste en collaboration avec les habitants 

Le mot du jury

Le jury s’est félicité de l’engagement d’une collectivité territoriale sur cette problématique et a souligné le caractère partenarial de la démarche ainsi que la forte volonté de co-production avec les habitants.

share

L’association Possible s’engage pour sensibiliser, former et déconstruire les idées reçues sur le monde carcéral. Elle propose :

  •  Au grand public : »Apéros-justice », « Rdv au tribunal », « Balades justice de Lyon », »Débats mouvants » 
  • Au sein des entreprises : « Prison Breakfast », « Déjeuner Brisons la glace », « Afterwork justice », « Escape game carcéral ». 
  • Des activités à destination spécifique des jeunes : « Jeu des 7 familles des métiers de la justice », « Time’s up justice », « Burger quiz justice », « Memory carcéral »

Le mot du jury

le jury a particulièrement apprécié le caractère innovant des actions et la capacité à aller vers les publics concernés. Il a souhaité également récompenser une association investie sur le sujet souvent tabou et délaissé qu’est la privation de liberté, et plus généralement la récidive, problématiques pourtant fondamentales pour notre société.

noun_prevented file_547913

Plusieurs femmes d’origine asiatique confient ne pas se sentir en sécurité, être victimes d’agressions et de vols dans le quartier…

L’association Espace Les Monis réalise un diagnostic avec les acteurs de la sécurité via les partenaires du CLSPD puis crée diverses actions de prévention et de sensibilisation pour lutter contre ces violences : matchs d’impro, accompagnement dans les démarches quotidiennes, assistance des victimes par des jeunes de l’association, atelier d’auto-défense/boxe

Le mot du jury

Le jury soutient les activités proposées qui forgent le lien social intercommunautaire et intergénérationnel. Ces actions, basées sur un diagnostic, prennent en charge globalement les bénéficiaires à la croisée des enjeux de violence, de discriminations, de racisme et d’égalité femmes-hommes.

La cérémonie de remise du PPD 2020 s’est inscrite dans les Assises de la sécurité des territoires, évènement national destiné à débattre des recommandations de l’actualisation du Livre blanc pour la sécurité des territoires. Fait nouveau, nos Assises ont pris la forme d’une séance d’échanges quotidienne sur un thème prédéfini, dont deux séances consacrées aux PPD 2020. 

 

Plus d’informations à venir

Une action sera primée par thématique. Pour chaque thématique, le jury est composé d’un élu d’une collectivité territoriale membre du Comité exécutif du FFSU, de deux professionnels reconnus pour leur expertise et d’Elizabeth Johnston, Déléguée générale du FFSU.

police

Amélioration des relations forces de sécurité-population 

Claudine Angeli-Troccaz, Adjointe du défenseur des droits, Vice-Présidente du collège chargé de la déontologie dans le domaine de la sécurité


Paul Quin

Adjoint au maire de Mulhouse, chargé de la sécurité et de la tranquillité publique, du contrôle du stationnement, des cultes et édifices cultuels, du devoir de mémoire, notamment de la Défense, des anciens combattants et des commémorations, et des relations avec les associations du secteur, chargé de l’Observatoire des violences intra familiales et faites aux femmes et de l’hygiène publique ; membre du CE du FFSU


Elizabeth Johnston

Déléguée générale du FFSU

 

share
Co-construction des politiques de sécurité avec les citoyens

Alexandra Siarri

Adjointe au maire de Bordeaux, chargée de la Ville de demain, cohésion sociale et territoriale et membre du CE du FFSU


Elizabeth Johnston

Déléguée générale du FFSU

noun_prevented file_547913
Prévention des violences discriminatoires

Université de Strasbourg 

Elise Marsicano, Maîtresse de conférence


Julie Escudier

Vice-Présidente de Toulouse Métropole et membre du CE du FFSU


Elizabeth Johnston

Déléguée générale du FFSU

 

> Ils en parlent…

Capture
bt

> Le PPD devient PrixPrev – l’édition 2021


logoprixprevL’édition 2021 du PrixPrev est consacrée au thème “mobilités et sécurité”. La mobilité des personnes est un élément incontournable des politiques territoriales : elle fait partie intégrante des conditions de vie des habitants et contribue à leur qualité lorsqu’elle est adaptée aux besoins. La mobilité peut générer des risques, un sentiment d’insécurité et des comportements déviants : accidents, insultes, harcèlements, agressions, peurs, dégradations, etc. Les habitants ont une exigence de sécurité dans leur mobilité qui dépend de leurs usages (festif, professionnel,…), de la temporalité (jour, nuit), de leurs capacités et vulnérabilités. Répondre à ces enjeux nécessite d’associer les acteurs de la mobilité au continuum de la sécurité. Ces derniers peuvent contribuer à la sécurité, au sein d’un partenariat entre les acteurs publics et privés pour apporter des réponses aussi bien en matière de prévention que de sanction.

La sécurité est une composante des politiques de mobilité autant que les mobilités sont un champ d’activité des politiques de sécurité. Nous avons choisi d’inscrire le PrixPrev au cœur de cette réciprocité pour valoriser les actions locales entreprises à la fois par les professionnels de la sécurité et par les acteurs de la mobilité. Nous souhaitons des mobilités de demain sûres pour tous, qui respectent un équilibre entre la prévention, la sanction et les libertés fondamentales.

>> Formulaire de candidature 2021
>> Règlement du PrixPrev 2021

Contact

Paul Devulder, chargé de mission au FFSU, ppd2020@ffsu.org ou 01.40.64.49.13