Festiprev récompense un court-métrage réalisé avec des collégiens d’Ivry-sur-Seine


La 4ème édition du Festival International du Film de Prévention et de Citoyenneté Jeunesse (Festiprev) s’est déroulée à La Rochelle du 16 au 18 mai 2019. Le court-métrage « La Lettre à Politzer » auquel a participé une quinzaine d’élèves du collège Politzer d’Ivry-sur-Seine s’est vu décerné le prix « coup de cœur national » du festival.

Un festival du film de citoyenneté et de prévention

Le Festival International du film de citoyenneté, prévention et jeunesse est un événement qui met en avant la parole des jeunes. Durant 3 jours, Festiprev propose la découverte de films de prévention réalisés par des jeunes, pour des jeunes. Un village citoyen est également organisé avec des animations sportives, culturelles et musicales afin de mettre en avant l’engagement de la jeunesse.  

Le FFSU est partenaire de ce festival, organisé par la Communauté d’agglomération de La Rochelle, membre du comité exécutif du FFSU, et l’association Angoul’loisirs.

Cette année, plus de 200 réalisateurs ont fait parvenir leur candidature à Festiprev.

« La Lettre à Politzer » primée

Le court-métrage « La Lettre à Politzer » auquel a participé une quinzaine d’élèves du collège Politzer d’Ivry-sur-Seine est  prix « coup de cœur national » du festival. Le court-métrage dénonce les conséquences du trafic de stupéfiant sur la scolarité des élèves.

Les élèves, encadrés par des médiateurs et professionnels, ont créé le scénario et participé au tournage. Le film a été produit en deux versions : une courte de 5 minutes et une longue de 12 minutes.

La ville d’Ivry-sur-Seine, vice-présidente du FFSU, oeuvre depuis de nombreuses années pour la prévention auprès des jeunes.

Des villes françaises mobilisées pour la prévention auprès des jeunes

La participation des citoyens, et notamment des jeunes, est au coeur des principes promus par le Forum. Plusieurs collectivités territoriales membres du FFSU et du Forum européen pour la sécurité urbaine (Efus) participent à des projets européens menés par l’Efus et ayant pour objectif de construire avec les jeunes des discours de préventions qui leur sont adaptés.

Lyon, Montreuil, Strasbourg sont partenaires du projet Local Voices qui soutient huit collectivités locales dans l’élaboration de campagnes locales en ligne proposant des alternatives à l’extrémisme violent. Les campagnes sont créées par des citoyens, notamment des jeunes.

Rosny-sous-bois, Montreuil, Lille et Valenciennes Métropole sont partenaires du projet Loud dont l’objectif est de prévenir l’intolérance et les comportements extrémistes chez les jeunes via l’élaboration de discours alternatifs construits par les jeunes.