Assises de la sécurité des territoires


cloture

Un an de réunions, d’ateliers et d’événements pour un nouvel élan dans le champ de la prévention de la délinquance

Nouvelles formes de délinquance, nouveaux acteurs et dispositifs, innovation sociales sociales et technologiques : depuis 2007, de nouveaux défis et de nouvelles pratiques sont apparues et nécessitent une adaptation de la législation en vigueur et des outils de co-production. C’est pourquoi, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a lancé, en juin 2018, les Assises de la sécurité des territoires.

Depuis un an, le FFSU recueille les points de vue et les propositions concrètes des acteurs de terrain, élus, acteurs associatifs et représentants institutionnels lors d’ateliers et événements, territorialisés ou thématiques :

  • Des ateliers régionaux thématiques à Lille, Narbonne, Dijon, Blois, Marseille, Gonesse et Lorient
  • Des réunions des groupes de travail Mineurs non accompagnés victimes et/ou auteurs d’actes de délinquance, Polices municipales et Espace public, tensions d’usages et trafic
  • Des rencontres des réseaux régionaux des directeurs et coordonnateurs prévention-sécurité

Le 21 mars 2019 , le FFSU a réuni 160 élus et professionnels de la sécurité et de la prévention à Ivry-sur-Seine. 77 propositions ont été présentées et débattues lors de ce point d’étape. Des représentants du Gouvernement et des parlementaires ont également invités pour favoriser le dialogue entre l’Etat et les collectivités locales.

Une démarche ponctuée par la rédaction d’un livre blanc

Les Assises de la sécurité des territoires se poursuivent désormais avec la rédaction d’un livre blanc qui rendra état des propositions issues des événements et rencontres organisés et sera présenté au Gouvernement et aux Parlementaires pour un renouveau de la prévention de la délinquance.

Lors du Comité interministériel de prévention de la délinquance et de la radicalisation du 11 avril 2019, le Premier Ministre Édouard Philippe a déclaré attendre « avec intérêt le livre blanc annoncé par le Forum français [pour la] sécurité urbaine pour le mois de juin ou de juillet ».

Plusieurs thématiques seront abordées : Pilotage national et financement de la prévention de la délinquance ; Relations Etat-collectivités territoriales, Pouvoirs du Maire, articulation des dispositifs et niveaux de gouvernance ; Relations police-population ; Polices municipales ; Prévention et lutte contre les drogues ; Vie nocturne ; Violences faites aux femmes ; Participation des citoyens ; Métier de coordonnateur prévention-sécurité ; Radicalisation violente ; Contribution des acteurs-sociaux éducatifs à la prévention ; Co-production entre collectivités territoriales et monde judiciaire ; Sécurité privée ; Délinquance des mineurs …

Des idées fortes ont émergées lors de ces derniers mois : la nécessité de renforcer la coopération entre l’État et les collectivités territoriales, sans pour autant accepter la recentralisation de la sécurité ; l’importance de renforcer la prévention ; le besoin de maintenir le Maire au cœur de l’action des acteurs locaux de sécurité.

Une démarche de long-terme

Le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a pour objectif de renforcer les politiques locales de sécurité urbaine en respectant un équilibre entre prévention, répression et solidarité, et de promouvoir le rôle des collectivités territoriales dans l’élaboration des politiques au niveau national et européen.

Depuis près de trente ans, il est force de propositions pour faire entendre la voix des collectivités territoriales dans le débat national, valoriser leur engagement et leurs idées novatrices. En juin 2017, notamment, les élus locaux du Forum Français pour la Sécurité Urbaine ont élaboré une série de propositions pour réaffirmer le modèle français de sécurité urbaine afin de co-construire avec l’ensemble des acteurs une stratégie capable de répondre aux nouveaux besoins des collectivités territoriales.

Il a souhaité poursuivre ce travail avec les Assises de la sécurité des territoires afin d’élaborer des recommandations concrètes, notamment pour une réforme de la loi du 5 mars 2007 et à l’aune de la nouvelle stratégie nationale de prévention de la délinquance.

Ressources 

Manifeste FR

Capturecp ffsu

 

 vidéo fédé addictionspvn carré

 

Contacts

Coordination des Assises : Emilie Petit, Déléguée générale adjointe, petit@ffsu.org / 01.40.64.49.13

Presse : Eloïse Schollaert, schollaert@ffsu.org / 01.40.64.49.12

191218

(Cliquez sur l’image pour l’agrandir)

En savoir plus