Quelques mots du lauréat : Olivier Saudreau, Commissaire de Police, Direction départementale de la sécurité publique de Charente-Maritime, catégorie “amélioration des relations forces de sécurité – population”


photo site itw

> En quoi s’investir pour l’amélioration des relations forces de sécurité – population est-il prioritaire pour vous aujourd’hui ?

Dans le cadre de la Sécurité du Quotidien le rapprochement avec la population est un axe majeur aujourd’hui pour la Police Nationale et tout particulièrement pour la Direction centrale de la Sécurité Publique qui commande l’ensemble des commissariats de France hors région parisienne. Ce sont ces policiers qui sont les premiers intervenants notamment en cas d’appel au 17 police-secours. Au-delà du rapprochement c’est un véritable partenariat entre la police et la population qui est à développer. En effet, la Direction Centrale de la Sécurité Publique propose de plus en plus de coopération entre citoyens et policiers. Ainsi cette coopération s’exprime tant dans le domaine local, par la mise en place de la participation citoyenne, que par une prise d’initiatives dans de nombreuses actions comme les Rencontres de la Sécurité Intérieure, ou encore par l’accueil des stagiaires de 3ème ou d’étudiants… mais aussi par des rapprochements ciblés vers les commerçants, par des opérations de conseils de prévention avec les référents sûreté, par la prévention dans le cadre de l’opération anti-hold up, par l’accueil des cellules de veille de citoyens au sein des commissariats. Nous sommes également présents auprès de la communauté éducative et dans les établissements de l’Éducation nationale par des interventions en milieu scolaire ou lors des vacances d’été auprès des jeunes, des conventions avec d’autres services comme les centres hospitaliers…  Le but de ce rapprochement est de transformer cette relation de simple connaissance en véritable coopération de sécurité entre partenaires. Ces contacts sont pour nous l’occasion de faire  naître des réflexes de prévention afin que tout citoyen devienne acteur de la sécurité. Par exemple filmer la réalisation d’une infraction sans se mettre en danger, alerter plutôt qu’intervenir, …

> Quels conseils donneriez-vous pour mettre en œuvre une action similaire à la vôtre ?

Il faut croire au projet pour dépasser les embûches administratives, les machines à ne pas faire qui commentent sans agir. Donc je donnerais le conseil de laisser se développer son esprit créatif pour s’approprier pleinement le projet. Je crois aussi qu’il suffit parfois de proposer de la nouveauté pour fédérer des acteurs qui se révèleront aussi dans le projet. Ainsi le Préfet de la Charente Maritime et la Communauté d’agglomération de La Rochelle ont été les premiers innovateurs de ce projet. Dès la première heure ils ont provoqué, accompagné, ce projet de la conception à la réalisation tout en passant par le financement.

> En quoi postuler au PPD était-il important pour vous et que vous apporte le fait d’être lauréat ?

Cela permet de donner une visibilité aux actions menées par la Police Nationale qui révèle une richesse de créativité avec toutes ces femmes et hommes répartis sur le territoire et faisant face à de nombreuses problématiques. De tous ces esprits naissent chaque jour des solutions vers plus de sécurité. La visibilité de ce prix est l’occasion de rendre hommage à tous ces policiers. L’Antenne de Police mobile est surtout l’occasion de mettre à disposition de tout citoyen des policiers pour vulgariser notre action dans tous les domaines qui touchent la société. La mise à disposition d’un temps très riche d’échanges tous azimuts avec les citoyens au moyen de l’Antenne de Police Mobile est très innovant.

> Quelles sont les perspectives de développement de votre action ?

La diffusion à d’autres départements de cette antenne de police mobile fruit de la Sécurité du Quotidien est pour moi une belle perspective. Je sais que l’idée de cette rencontre en mobilité a été reprise dans d’autres départements.

Pour aller plus loin, je pense que la dématérialisation de nos procédures de plaintes, le suivi de points de permis de conduire sur le net, la déclaration de site malveillants, la déclaration de fraude sur une carte bancaire (dispositif Perceval) et demain du dispositif Thésée pour toutes les arnaques sur internet ou un commissariat sur le net ne peut réussir qu’avec un accompagnement au plus près des populations. Cela ouvre une perspective d’accompagnement de la population pour cette antenne de police mobile. Cette agilité d’adaptation aux défis de demain est devenue le coeur de métier de la Direction centrale de la Sécurité Publique de la Police Nationale qui évolue en permanence sur sa matière tout en maintenant le plus fort maillage territorial. Ainsi l’APM est vouée à évoluer vers d’autres champs d’actions grâce à l’impact de proximité qu’il représente pour les citoyens.

>>> En savoir plus sur le Prix Prévention de la Délinquance