Groupes de travail et projets


Le Forum met en œuvre et anime des projets de coopération ainsi que des groupes de travail. Ces activités visent à renforcer les connaissances des collectivités sur un thème précis, par le biais de l’échange de pratiques, d’une réflexion commune et de contributions d’experts. Elles permettent surtout la mise en œuvre opérationnelle de méthodologies renforçant les politiques locales (audits, évaluation, projets pilotes). Elles se concluent par des recommandations politiques qui bénéficient ensuite à l’ensemble du réseau. Ces projets peuvent être cofinancés par la Commission européenne.

Actuellement, le Forum coordonne des projets sur les thèmes suivants : Lutte contre la radicalisation violente, Audits locaux de sécurité, Gestion de la vie nocturne, Sécurité des seniors, Violences discriminatoires, Intégration sociale par le sport.

Les groupes de travail

Le FFSU anime des groupes de travail dont les thématiques sont choisies par les collectivités membres en fonction des priorités annuelles. Actuellement, le FFSU coordonne trois groupes dont les conclusions contribuent aux Assises de la sécurité des territoires.


Mineurs non accompagnés victimes et/ou auteurs d’actes de délinquance

Un groupe de travail sur les mineurs non accompagnés victimes et/ou auteurs d’actes de délinquance a été lancé en mai 2018. Il ne s’agit pas de travailler sur l’ensemble des MNA mais sur une minorité de jeunes qui, par leur éloignement des dispositifs de droit commun et les problématiques rencontrées, peuvent être victimes et/ou auteurs d’actes de délinquance. Les dispositifs habituels ne semblant pas fonctionner, il apparaît nécessaire de mutualiser les connaissances et de réajuster les pratiques aux besoins spécifiques. Les villes de Bordeaux, Brest, Malakoff, Rennes et Paris notamment participent à ce groupe de travail.

Objectifs :

  • Caractériser le phénomène, en prenant en compte les spécificités locales
  • Échanger entre villes françaises et européennes sur les réponses apportées (et partenaires pertinents)
  • Formuler les besoins des collectivités locales et mutualiser les prises de position ainsi que les demandes auprès des autres acteurs (Département, Etat, chercheurs, associations spécialisées dans les addictions, …)
  • Donner des clés de compréhension du phénomène aux élus afin qu’ils puissent déterminer et afficher leur position face à cette problématique complexe

Vous pouvez contacter Emilie Petit (petit@ffsu.org / 01.40.64.49.13) pour  obtenir des renseignements complémentaires.

 

Polices municipales

Un groupe de travail sur les polices municipales a été lancé le 2 octobre dernier. Les villes de Sarcelles, Lille, Nantes, Amiens, Rennes, Villeurbanne et Villeneuve-Saint-Georges ont participé à la première réunion de travail. Les travaux du groupe s’appuient sur ceux menés par le passé sur les polices nationales et municipales (http://ffsu.org/nos-positions/).

Objectifs :

  • Permettre des échanges réguliers entre les responsables de polices municipales de collectivités membres du FFSU favorisant les rencontres et l’échange de pratiques
  • Élaborer des recommandations sur l’évolution des missions et de la réglementation

Vous pouvez contacter Farid Bounouar (bounouar@ffsu.org / 01.40.64.49.11) pour obtenir des renseignements complémentaires.

 

Espace public, tensions d’usages et trafics

Etre et se sentir en sécurité dans l’espace public est une demande forte des citoyens. Lieu du vivre ensemble, l’espace public est aussi touché par des phénomènes d’incivilité et de délinquance ou des tensions d’usage qui impactent la sécurité des habitants. Le FFSU a lancé en janvier 2018, le groupe de travail « Espaces publics, tensions d’usage et trafics » consacré à ces enjeux. Les axes de travail sont l’appropriation des espaces, les nuisances, la dégradation du mobilier urbain, la dégradation du cadre de vie.
Ce groupe réunit élus et techniciens pour envisager des réponses concrètes et concertées aux problématiques de l’espace public.

Objectifs :

  • Partager et échanger sur des pratiques européennes
  • Organiser des visites de terrain entre les participants
  • Elaborer un guide rassemblant des recommandations et exemples de pratiques locales

Vous pouvez contacter Farid Bounouar (bounouar@ffsu.org / 01.40.64.49.11) pour obtenir des renseignements complémentaires.

Découvrez les articles à ce sujet :