Le FFSU présente son Livre blanc pour la sécurité des territoires à Matignon


Livre blanc 2

Le livre blanc pour la sécurité des territoires a été présenté à Matignon. Il comprend des préconisations sur des thématiques variées et porte des idées fortes pour un nouvel élan dans le champ de la prévention de la délinquance. Il a vocation à contribuer aux débats, à servir d’inspiration pour le Gouvernement, les élus nationaux et locaux. Il s’appuie sur les propositions concrètes des acteurs de terrain, élus, acteurs associatifs et représentants institutionnels recueillis lors des Assises de la sécurité des territoires mais également sur des travaux menés de longue date par le FFSU.

Des préconisations sur des thématiques prioritaires pour les citoyens

Divisé en trois chapitres : « Recentrer la politique de sécurité sur les besoins des citoyens », « Pérenniser et systématiser la coproduction des politiques de sécurité  », « Innover pour développer des politiques de sécurité à la hauteur des défis », le livre blanc traite de façon globale la prévention de la délinquance.

Les préconisations qui y sont abordées portent sur des problématiques au coeur des préoccupations des citoyens et collectivités locales telles que les relations police-population, les violences faites aux femmes ou encore le trafic de stupéfiants.

Des idées fortes pour un nouvel élan dans le champ de la prévention de la délinquance

À travers ce livre blanc, les élus locaux du FFSU sont unis par le souhait de réaffirmer des principes et de renforcer des priorités indispensables à une politique de sécurité équilibrée et efficiente.

Ils aspirent à redonner toute sa place à la prévention de la délinquance. Inquiets de la baisse d’attention et de financement dédiés à cette politique publique, ils appellent à veiller à ce qu’elle ne devienne pas le parent pauvre des politiques de sécurité et à réinvestir le triptyque « prévention, répression, cohésion sociale ».

Ils émettent le souhait que les évolutions des politiques nationales et locales de sécurité s’appuient sur les besoins des citoyens ainsi que sur le bilan de l’existant et associent les principaux acteurs concernés, notamment les collectivités locales. 

Constatant une tendance à la recentralisation du pilotage de la sécurité, ils revendiquent que les territoires soient la pierre angulaire des politiques de sécurité et que le maire soit conforté dans son rôle de pilote des politiques locales de prévention de la délinquance.

Ils attirent l’attention sur la nécessité de rétablir l’équilibre entre les compétences de l’Etat et des collectivités locales, à l’heure où l’on observe un transfert croissant de compétences et de charges financières aux collectivités locales et un recours accru à la sécurité privée. Cela représente un coût important pour le contribuable et met à mal l’égalité entre les citoyens face aux problématiques de sécurité. 

Une contribution à destination du Gouvernement, des élus nationaux et locaux

Les préconisations portées par les élus locaux du FFSU ont vocation à contribuer aux débats, à servir d’appui et d’inspiration pour le Gouvernement, les élus nationaux et locaux. 

Le FFSU participe actuellement aux phases de concertation pour la future stratégie nationale de prévention de la délinquance et la mise en oeuvre de la réforme de sécurité du quotidien.  Il y porte la voix des élus locaux et y partage constats, positions et propositions du livre blanc pour la sécurité des territoires. 

Le livre blanc pourra aussi utilement contribuer à la préparation de la future loi de programmation pour la sécurité intérieure ainsi que de  l’avant-projet de loi « engagement et proximité » qui prévoit de renforcer les pouvoirs de police du maire.

Les préconisations portées par le FFSU pourront également enrichir la réflexion des élus locaux, dans la perspective notamment des élections municipales.

Assises de la sécurité des territoires : un an de réunions, d’ateliers et d’événements

Nouvelles formes de délinquance, nouveaux acteurs et dispositifs, innovation sociales et technologiques : depuis 2007, de nouveaux défis et de nouvelles pratiques sont apparues et nécessitent une adaptation de la législation en vigueur et des outils de co-production.

C’est pourquoi le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a lancé les Assises de la sécurité des territoires.  Depuis deux ans, le FFSU recueille les points de vue et les propositions concrètes des acteurs de terrain, élus, acteurs associatifs et représentants institutionnels lors d’ateliers et événements, territorialisés ou thématiques.

Les Assises de la sécurité des territoires s’inscrivent dans une démarche de long-terme du FFSU. Depuis près de trente ans, il est force de propositions pour faire entendre la voix des collectivités territoriales dans le débat national, valoriser leur engagement et leurs idées novatrices.