CEID Addiction remporte le PPD 2019 pour son action Hangover Café luttant contre les risques liés à suralcoolisation et aux usages de stupéfiants en milieu festif


IMG_2185

Le 21 mars 2019, le Forum Français pour la Sécurité Urbaine a décerné le Prix Prévention de la Délinquance, catégorie « Vie nocturne » à l’association CEID (Fédération Addiction) pour l’action Hangover café. Le prix vient récompenser une action innovante de lutte contre les risques liée à suralcoolisation et l’usage de stupéfiant en milieu festif dans la ville de Bordeaux.

Un dispositif innovant pour lutter contre les risques liés à la suralcoolisation et l’usage de stupéfiants

Le Hangover café est un bus de prévention aménagé se déplaçant dans les lieux festifs de Bordeaux de 22h à 7h du matin les jeudis, vendredis et samedis. L’équipe à son bord est composée de deux professionnels des addictions, deux volontaires en service civique et deux agents de sécurité.

Le Hangover café est un espace de repos, d’évaluation et d’orientation. Il peut orienter vers les services d’urgence, proposer des prestations de réduction des risques, sécuriser les retours aux domiciles des personnes en faisant appel à la solidarité des pairs et des familles, offrir des possibilités de relais vers l’évaluation, les dépistages et des soins adaptés.

Depuis son instauration en avril 2017, les équipes du Hangover café ont rencontré plus de 26 000 personnes, orienté 165 personnes vers des structures de soin adaptées, aidé 469 personnes à rentrer chez elles en sécurité, distribué 9 545 préservatifs et effectué 771 mesures d’alcoolémie à visée préventive …

De nombreux acteurs de la prévention mobilisés

Le projet est piloté conjointement par la Ville de Bordeaux, la Métropole, la Préfecture et l’Agence Régionale de Santé. Il est cofinancé par la Ville de Bordeaux, l’Agence Régionale de Santé, la Mission Interministérielle de Lutte contre les Drogues et les Conduites Addictives (MILDECA), la Métropole de Bordeaux et les fonds propres de l’association qui le porte. Il s’inscrit dans le projet Bordeaux la nuit et dans un projet global, la Festiv’attitude, élaboré depuis 10 ans autour d’actions multiples relevant à la fois de la prévention, de la médiation, des aménagements et de la régulation.

L’action Hangover café bénéficie de partenariats avec d’autres acteurs de santé tels que l’Association nationale de prévention en alcoologie et addictologie qui effectue des maraudes dans l’agglomération en début de soirée, ou encore l’association AIDES qui propose des informations spécifiques sur le VIH. L’association est également en lien avec des partenaires d’autres domaines comme la sécurité routière.

Un dispositif transposable à d’autres collectivités locales

Le projet est potentiellement transposable à d’autres collectivités locales, une fois adapté à la configuration des lieux et des temps festifs. Il doit, toutefois, s’intégrer dans une réflexion globale sur les problématiques nocturnes festives.

Le CEID Addiction a déjà présenté son action Hangover Café dans plusieurs colloques régionaux et nationaux ainsi qu’à Bruxelles à l’occasion d’une conférence internationale sur la thématique de la nuit.

Le Forum Français pour la Sécurité Urbaine favorise les échanges entre le CEID Addiction et son action Hangover café et d’autres associations ou collectivités intéressées par la mise en œuvre d’un dispositif similaire.

Prix Prévention de la Délinquance : valoriser des actions innovantes

Le Prix prévention de la Délinquance est organisé par le Forum Français pour la Sécurité Urbaine depuis 2008. Il a pour objectif de recenser et valoriser les actions de prévention de la délinquance menées par les acteurs de la sécurité urbaine, à tous les niveaux de gouvernance territoriale. Chaque année, des actions exemplaires et innovantes sont récompensées par un jury de professionnels.

Le jury pour la catégorie « Vie nocturne » était composé d’Elizabeth Johnston, Déléguée générale du FFSU ; de Bernard Rivaillé, Adjoint délégué au développement social des quartiers à la mairie de Lormont, Vice-président du FFSU ainsi que la Plateforme de la Vie Nocturne (représentée par Thierry Charlois, Ville de Paris ; Lakdar Kherfi, Médiation Nomade ; Bertrand Luckas, association Habiter Paris ; Denis Talledec, Culture Bar-Bars et coordinateur de la Plateforme de la Vie Nocturne). Retrouvez une sélection des projets candidats au PPD 2019 distingués par le jury dans le recueil du Prix.

 

En savoir plus

En savoir plus sur le Prix Prévention de la Délinquance 

En savoir plus sur l’association Hangover